Le Maté: Bienfaits, Utilisation et Propriétés

Maté

Le maté : Présentation

Le maté est le nom d’une boisson très répandue en Amérique du Sud et de plus en plus célèbre en Europe depuis quelques années. Appelé également chimarrão en Portugais, le maté se prépare en infusant des feuilles de yerba mate.

Cet arbre à feuilles pousse essentiellement dans les régions humides (cours d’eau, forêts) et en altitude dans la zone : Paraguay, Brésil et Argentine. Notez qu’en Argentine cette boisson est extrêmement populaire même traditionnelle.

Riche en vitamines et principalement vitamines A, C, E, B1 et B2, le maté contient aussi une grande source de magnésium et potassium.

 

Bienfaits du maté

Le maté possède des propriétés et vertus incroyable sur l’organisme à plusieurs niveaux. De nombreuses études scientifiques menées aux 4 coins du globe ont permis de faire la lumière sur les véritables vertus de cette boisson.

Par conséquent ces aspects positifs ne sont pas de l’ordre du mythe… Mais bien réel !

 

Concentration & capacités cognitives

Le bienfait principal du maté est qu’il joue un rôle important sur l’organisme en apportant vitalité, tonus et force. Cela se ressent dans un premier temps sur le cerveau et donc sur la concentration.
A ce niveau, le maté

  • Augmente la vigilance et la concentration
  • Favorise les capacités cognitives, à savoir toutes les fonctions liées à l’esprit et au processus de déduction et de réflexion, comme la logique, le raisonnement, le calcul, la compréhension
  • Améliore la mémoire, à court terme et à long terme
  • Accélère les réflexes, en augmentant la vigilance et la rapidité de réflexion

 

Ces capacités sont dues à la présence de caféine en assez grande quantité dans le maté.

 

Focus sur la caféine : en temps normal, le corps produit de l’adénosine qui vient se fixer sur les récepteurs à adénosine. L’adénosine sert à ralentir l’activité nerveuse pour permettre au cerveau de se reposer (effet de somnolence). La caféine va donc agir sur ces récepteurs pour que le corps sécrète moins d’adénosine, et donc ralentir la fatigue et l’envie de repos.

 

Coupe faim

Le maté peut aider en période de régime car il agit comme coupe-faim sur le corps. Encore une fois, c’est la caféine qui joue ce rôle et permet d’éviter les envies de grignotages durant la journée.

 

Diurétique

Il possède également des fonctions diurétiques, c’est-à-dire la sécrétion d’urine par le corps. Ce processus essentiel pour une bonne santé permet au corps de libérer de nombreuses toxines présentes dans l’organisme par les urines. On peut parler de détoxifiant.

 

Tonus musculaire

Le cerveau étant boosté, il est certain que les muscles le seront également. Le maté permet de gagner en énergie physique et donc d’améliorer les performances sportives.

Le célèbre footballeur français Griezmann consomme régulièrement du maté.

 

Antioxydant

Le maté possède des propriétés antioxydantes, c’est-à-dire qu’elles ralentissent la destruction des cellules de l’organisme en allongeant leur durée de vie.

 

Cardiovasculaire

Le maté possède des vertus sur le système cardiovasculaire. Il assure une meilleure circulation du sang et un meilleur apport en nutriment et oxygène. Cela est bénéfique pour le cœur.

 

Utilisation du maté

Le maté se consomme traditionnellement dans une calebasse (voir photo en en-tête). C’est d’ailleurs cet objet qui fût rendu célèbre par son utilisation intense en Amérique du sud.

L’herbe doit être déposée au fond de la calebasse avant d’y ajouter l’eau chaude. Il suffit ensuite d’attendre que le mélange agisse. Certains ajoutent d’autres plantes à ce mélange.

Il est conseillé de boire 2 tasses par jour de maté environ, à raison de 2g par jour pour 150ml d’eau bouillante.

 

Histoire

À la base utilisé par les peuples Indigènes d’Amérique du sud, le maté fût apprécié en Europe grâce à un commerçant Espagnol ayant découvert cette plante.

La plante, célèbre pour ses bienfaits, fût implantée en Argentine. Étant donné que les peuples d’Europe, principalement d’Espagne étaient friands de cette boisson, la production et le commerce connus une croissance importante au cours du XVIème siècle.

 

 

Contre-indications

Il faut toutefois utiliser le maté de façon intelligente et prudente. Certaines contre-indications et effets indésirables sont à connaître.

 

Sport et maté

Pour les sportifs, veillez à ne pas mélanger le maté à d’autres boosters ou d’autres substances comme par exemple la créatine. Il se pourrait que le cœur soit trop sollicité et cela risque d’être dangereux.

 

Autres coupe-faim

Il est important de ne pas associer le maté à d’autres médicaments ayant pour rôle de couper l’appétit.

 

Personne cardiaque

Si vous êtes cardiaque et/ou sous traitement pour le cœur, n’utilisez pas de maté ou parlez-en à votre médecin au préalable.

 

Insomnie, stress chroniques & nervosité

La caféine peut se révéler mauvaise pour les gens souffrant d’insomnie, de stress ou encore de nervosité. Dans ce cas, vous avez besoin tout au contraire d’une plante apaisante et calmante comme la camomille romaine par exemple.

 

Grossesse et allaitement

Il n’existe officiellement pas d’étude prouvant un quelconque danger pour les femmes enceintes ou allaitantes. Vous êtes donc seul juge de l’utiliser à ce moment ou non.

Nous préférons toutefois prévenir, que dans le doute, mieux vaut s’abstenir. Nous déconseillons donc l’utilisation du maté lors de la grossesse ou de l’allaitement.

 

Bibliographie

Yerba Mate – de Karla Johan Lorenzo

Le Maté – son introduction dans notre alimentation – de Nicklès Adrien

Phytothérapie : se soigner par les plantes – de Jean Valnet

Du bon usage des plantes qui soignent – de Jacques Fleurentin

Guide de poche de phytothérapie: Parce qu’il y a forcément une plante qui vous fera du bien – Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France – de Paul-Victor Fournierde Caroline Gayet

 

Sources

https://www.yerba-mate.fr/content/33-yerba-mate-amaigrissant

https://www.topsante.com/nutrition-et-recettes/les-bons-aliments/the/le-mate-le-nouveau-the-613268

Mineral elements in mate herb (Ilex paraguariensis St. H.) », Arch Latinoam Nutr, vol. 41, no 3,‎ 1991, p. 441–454

Researching on new species of ”Mate”:Ilex brevicuspis: phytochemical and pharmacology study ». Eur J Nutr 42:50–4

Biological screening of Uruguayan medicinal-plants -de Gonzalez A, Ferreira F, Vazquez A, Moyna P, Paz

http://www.cancer.ca/fr-ca/cancer-information/cancer-type/esophageal/risks/?region=qc

2 comments On Le Maté: Bienfaits, Utilisation et Propriétés

Leave a reply:

Site Footer